2017, des vœux et pas qu’un peu !

« Ce qui m’étonne le plus est de voir que tout le monde n’est pas étonné de sa [propre]faiblesse. »         

Blaise Pascal.

La fratrie, la meute.

Avez vous déjà observé une meute de loups se déplacer ? Dans la formation, la colonne, le chef, le patriarche est derrière. Les plus faibles, les moins jeunes, les plus souffrants sont eux tout devant. Ils donnent le rythme.

Les jeunes fougueux les suivent de près, prêts à intervenir, à protéger leurs frères loups.

Ils regardent en avant, pour soutenir les plus faibles, les moins jeunes, les plus souffrants. Le patriarche, le chef, de loin veille sur l’ensemble de la meute.

Ils marchent tous dans la même direction, ils se portent, ils ne font qu’un. Ainsi, la meute vit au rythme des plus faibles, des « hors normes » , des différents.

La colonne avance. Le but recherché est de se déplacer. D’être en mouvement. L’objectif n’est pas d’ arriver le plus vite possible, d’être en premier, d’être le meilleur, seul.

Non l’idée est d’être tous, les grands, les petits, les moyens, les forts, les très forts, les faibles, les très faibles, les intelligents et les plus manuels en mouvement ensemble. Pas tout a fait dans l’air du temps comme « concept » mais pourtant bien réel, bien naturel, bien incarné.

Notre frère Joseph quitte la Préceptorie. Trop dur, trop de pression, trop de souci, pas assez de vie en famille.

Vous me voyez, je pense, venir…

Nous, les plus jeunes, Martin, Augustin et Vincent n’avons pas manqué d’intervenir, d’être prêts. Nous reprenons les rênes, la marche continue. Notre frère va pouvoir se reposer, nous sommes là.

Discret, plus en retrait, un peu derrière et bienveillant, Marc, notre père, lui aussi est là.

Ceux qui connaissent le style de la maison ne seront donc pas surpris. L’aventure continue de plus belle avec le même amour. Avec la même volonté de mettre l’humain, l’écologie humaine, en devant du seul souci de la rentabilité, de la gloire et des honneurs. S’inscrire dans le temps, lentement. Ensemble. Avancer avec l’ensemble de nos qualités, de nos faiblesses, de nos dons.

Joseph, bonne route, reste au près serré et prends soin de toi.

Chers amis, merci pour votre confiance, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour l’année 2017.

Martin, Augustin, Vincent & Marc Parcé.